02 janv. 2009

Surprise de la toile

Bonsoir !

Après mon long billet d'hier soir, ou plutôt de la nuit dernière, je préfère vous faire partager une vidéo découverte sur Dailymotion. Celle-ci l'a été il y a déjà plus d'un an et par pur hasard. Toutefois, je l'avais trouvée si bien, si originale, qu'aujourd'hui encore je me souviens comme si je l'avais visionnée hier :D Il est vrai que je m'attendais pas à trouver une vidéo de ce genre sur la toile XD Allez ! Assez de suspense, la voici :

En fait, ce court métrage a même été sélectionné pour des festivals donc vous trouverez la liste sur cette fiche. Une vraie perle ! Hi ! Hi !

Ménéa, Sagané et Dakko venaient de se matérialiser au zaap des landes de Sidimote. Celles-ci semblaient mériter amplement leur réputation, elles étaient aussi ténébreuses qu'un cimetière, aussi inquiétantes que la presqu'île des dragœufs, et aussi accueillantes qu'un bwork. Bien que ce ne soit pas leur première exploration en ces lieux, nos trois compagnons n'en ressentaient pas moins une certaine appréhension à se trouver ici. Toutefois, ce n'était pas une impression aussi futile qui les inquiétait, mais bien le groupe important de "crocs blancs" et de corbacs qui les observaient.

Nota bene I : Après relecture de mon billet précédent, ce jour, j'ai la vague impression de ne pas m'être exprimée clairement, ou en tout cas de m'être perdue en route. Aussi, vais-je sans doute tenter un nouvel essai dans les jours prochains.

Nota bene II : Vous avez remarqué le nouveau 'relooking' du blog dans les tons marrons plutôt que rouge, comme à l'origine. Cependant, je n'arrive point à me décider entre ces deux tendances, chacune a ses avantages, et ses inconvénients. Ainsi, ai-je mis en place un petit sondage dans le volet de droite pour que vous puissiez me donner votre avis sur la question. Mais, si quelqu'un s'y connaît en 'design' Dotclear© et souhaite m'en concocter un :), qu'il n'hésite pas à me contacter via le site de Ferora ou le forum de l'Horizon ^^'

Rentrée éloignée, et bon feu !

22 déc. 2008

Une belle vidéo de Noël

Bonsoir !

Si je vous dis que ce soir, je me suis sérieusement demandée si j’écrirais un billet… Vous allez sans doute me répondre que c’est un simple syndrome dit “de la page blanche”. Peut-être, peut-être pas. Toujours est-il que je n’avance pas beaucoup… En toute logique, je devrais vous offrir une nouvelle petite histoire de nowël. Et bien, ce ne sera pas le cas. Je vais plutôt m’orienter vers une solution de facilité et vous diriger vers ce billet du blog suivant -> Le journal d’un avocat. Rassurez-vous, malgré le nom, ce billet ne parle pas de droits, juste d’une découverte du blogueur sur le DVD d’un film Disney©. En fait, un court métrage du conte “La vendeuse d’allumettes” sans paroles et tout en musique. Mais aussi, un espoir sur la qualité des employées de Disney© ?

Dakko était très heureux de retrouver son compagnon, mais Ménéa et Sagané hésitaient à offrir la poudre de résurrection aux familiers qu’elles avaient acquis pour entrer dans le sanctuaire. Elles avaient senti que cette poudre était très importante, aussi ne fallait-il pas l’utiliser sans réfléchir. Le soleil ayant dépassé son zénith, ils eurent l’idée de se rendre au village des éleveurs, celui qui se trouve à l’ouest des marais. Maintenant qu’ils étaient venus jusque là, ils se disaient qu’il n’y aurait aucun problème à rebrousser chemin. Ils n’eurent qu’en partie raison puisqu’ils ne l’atteignirent qu’en fin d’après-midi, au moment où le soleil touchait le sommet des montagnes environnantes.

Nostalgie intensive, et bon feu !

19 déc. 2008

C'est une belle histoire...

Bonsoir !

Souvent le soit, lorsque nous allumons nos lumières avant d’avoir fermé les volets, des papillons de nuit s’invitent dans nos maisons. Des papillons qui sont à la recherche d’une partenaire pour perpétuer leur espèce. Cette fois, cependant, ce n’est pas la biologie qui m’intéresse mais l’histoire d’un autre papillon, celle d’un retraité et d’une petite fille qui vont nouer une relation ‘papy - petite-fille’. Pour raconter cette histoire, il a été fait appel à Claire Bouanich et Michel Serrault. Si je rajoute que ce film date de 2002, vous voyez peut-être où je veux en venir… Dans tout les cas, je parle en effet du film intitulé “Le Papillon”.
Le Papillon - Affiche

Lire la suite...

30 nov. 2008

A quoi ça sert ?

Lire la suite...

22 nov. 2008

Il était une fois...

Bonsoir !

Lire la suite...

21 nov. 2008

Où sont donc passés les dessins animés de légende?

Bonsoir !

Je regardais vaguement mes cassettes vidéos lorsque j’ai réalisé quelque chose. Walt Disney ne réalise plus de dessins animés de légende. Qu’est-ce que j’entends par là ? Qu’on ne voit plus de “Bambi”, “Pinocchio”, “Peter Pan”, “Marry Poppins”, “La Belle et la Bête”, “La petite sirène”, et caetera. Oh ! Je sais qu’ils tentent bien de continuer cette lignée avec des seconds épisodes, “Peter Pan 2”, “La belle et le clochard 2”, “Pocahontas 2”, … Mais franchement, vous conviendrez qu’ils ne valent pas les premiers. Il y a bien les longs métrages comme Ratatouille, mais ça ne me touche pas autant qu’un “La Belle et le Clochard” ou un “Roi Lion”. Vous me direz que c’est à cause de mon vieillissement, que je ne suis plus une enfant, … Pourtant, je ne suis pas d’accord avec vous, car j’ai découvert l’année dernière des longs métrages capables de me toucher, comme ces ‘dessins animés de légende’.

Lire la suite...

18 nov. 2008

Vers l'infini, et au-delà!

Bonsoir !

Lire la suite...

13 nov. 2008

Retour en enfance...

“Le 16ème siècle…
Des quatre coins de l’Europe,
De gigantesques voiliers partent à la conquête
Du Nouveau Monde.
A bord de ces navires, des hommes,
Avides de rêve, d’aventure et d’espace,
A la recherche de fortune.
Qui n’a jamais rêvé de ces mondes souterrains,
De ces mers lointaines peuplées de légendes,
Ou d’une richesse soudaine qui se conquérait
Au détour d’un chemin de la Cordillère des Andes.
Qui n’a jamais rêvé voir le soleil souverain
Guider ses pas au cœur du pays Inca
Vers la richesse et l’histoire
Des Mystérieuses Cités d’Or !

Enfant du Soleil,
Tu parcours la Terre, le Ciel,
Cherches ton chemin,
C’est ta vie, c’est ton destin.

Et le jour, la nuit,
Avec tes deux meilleurs amis,
A bord du Grand Condor,
Tu recherches les Cités d’Or.

Ah, ah, ah, ah, ah,
Esteban, Zia, Tao, les Cités d’Or
Ah, ah, ah, ah, ah,
Esteban, Zia, Tao, les Cités d’Or

Les Cités d’Or, les Cités d’Or…

Enfant du soleil,
Ton destin est sans pareil,
L’aventure t’appelles,
N’attends pas et cours vers elle.

Ah, ah, ah, ah, ah,
Esteban, Zia, Tao, les Cités d’Or.”

Lire la suite...

09 nov. 2008

Adaptation de "Bilbo, le hobbit"

Bonjour !

Pour mon premier véritable billet, j’aimerai vous parler de l’adaptation de “Bilbo, le hobbit”. Il s’agit des pages d’histoires précédants la guerre de l’Anneau où un hobbit découvre, par hasard, l’anneau unique forgé par Sauron et pris par Isildur. Mais, c’est avant tout l’histoire de la quête d’une dizaine de nains voulant récupérer un de leur bien en possession de Smaug, le dragon. S’il est vrai que j’ai découvert l’univers de la Terre du Milieu à la suite de la sortie du premier film, “La Communauté de l’Anneau”, je n’en ai pas moins dévoré toute la guerre de l’Anneau, “Bilbo, le hobbit”, et “Le Silmarillon”. Ainsi, comme de nombreux fans, je me pose des question sur le film qui doit relier jointivement “Bilbo, le hobbit” à “La Communauté de l’Anneau”. Heureusement, le réalisateur de ces deux adaptations —  Guillermo Del Toro — travaillent fortement avec celui de la guerre proprement dite — Peter Jackson. Par conséquent, j’ai bon espoir de voir une excellente adaptation comme cela a été le cas avec Peter Jackson. Néanmoins, c’est peut-être parce que je ne connais pas au point près les livres que je trouve que c’est une excellente adaptation ^^ Par contre, il reste toujours que ce sont d’excellents films en eux-mêmes. Par conséquent, je souhaite, et espère, la même qualité pour ces deux petits nouveaux !

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’actualité de ces films, rendez-vous sur Elbakin.net.

Où sont le sol, le ciel, le vent, la lumière du soleil, les oiseaux, le bruit des arbres, la caresse de l’air, le son de la vie ? La disciple de Sadida n’avait jamais fait un rêve de ce genre. Jamais elle ne s’était sentie aussi perdu. Jamais, un de ses rêves n’avait pourtant eu autant de sens.