Mot-clé - contrôle

Fil des billets - Fil des commentaires

20 janv. 2009

Je suis encore là !

Bonsoir !

Hum… Oui, je suis toujours là XD En fait, si vous vous souvenez de ce billet, sachez que je suis à fond dans ce projet. Par conséquent, j’ai moins de temps à consacrer à ce blog, et oui ! C’est que cela demande un travail assez important de coder un site web, en particulier en tant qu’amateur aux erreurs d’étourderie ^^’ Enfin, ça avance ! Et, je crois bien avoir passé au niveau supérieur, un peu au-dessus du ras des pâquerettes ;-p Mais, j’arrive à peu près à obtenir ce que je souhaite pour le moment, donc je suis très contente et fière de moi :D

Lire la suite...

11 janv. 2009

Ancêtres départements ± provinces?

Bonjour ! Faisait longtemps que je vous avais salué ainsi ^^’

Aujourd’hui, donc, je comptais vous parler de l’histoire des départements, en bref, et en particulier de comparé les territoires occupés par ces derniers et leurs ancêtres les provinces. Naïve que j’étais… Après quelques recherches, il m’est vite apparu que la question était bien plus difficile que je ne m’y attendais, notamment en ce qui concerne les provinces.

Lire la suite...

10 janv. 2009

Un article à lire...

Bonsoir !

Je vais faire on ne peut plus court ce soir car le lien que je vais vous donner comporte bien assez de texte comme cela ^^’ Il s’agit d’un article du journal “Le Monde” sur la surpopulation possible de notre planète. Bien entendu, il n’est pas exhaustif, ni scientifique, mais il permet d’appréhender la question en argumentant sur les deux points de vue principaux. Sa lecture en est très intéressante. Le voici donc sans plus attendre -> ici.

L’animal les conduisit à une étrange bâtisse beaucoup plus épargnée que les autres. Celle-ci comportait pas loin de trois étages et une dépendance accolée sur sa droite. La toiture et l’architecture de cette dernière jurait furieusement avec son hôtesse ou même celle traditionnelle des brâkmariens, anciens habitants dissidents de ce village. Ménéa voulut toquer à la porte mais celle-ci s’ouvrit au premier coup. Elle inspecta les alentours du seuil et ne détecta aucun danger visible. Ses compagnons et elle pénétrèrent donc à l’intérieur tandis que l’animal repartait, sa mission accomplie.

Clair de Lune, et bon feu !

01 janv. 2009

Ma vision de deux systèmes d'exploitation

Bonsoir !

Avec ce nouveau billet, j'aimerai vous faire partager la vision que j'ai de la pensée qui se cache derrière les développements du système d'exploitation Windows© et du GNU/Linux©. Il est entendu que ce que je vais écrire ne représente pas forcement la réalité, ou du moins son entièreté, mais plutôt l'interprétation que j'ai des différents articles et documentations que j'ai pu découvrir sur le sujet, ainsi que celle de ma propre expérience. Par conséquent, ne prenez pas ce que je donne pour argent comptant, ^^', seulement comme un point de vue qui ne peut être exhaustif.

Bon ! Après tout les avertissements d'usage, je vais pouvoir me lancer.

Lire la suite...

23 déc. 2008

Les belles histoires de Noël - partie 2

Bonsoir !

Revenons à nos moutons, ou plutôt à notre chat. Ce soir, j’écris en effet une histoire qui a pour héros un chat vagabond qui se nomme lui-même : Liberté.

Lire la suite...

09 déc. 2008

Nos libertés, où en sont-elles?

Bonsoir !

J’espère que mes précédents billets ne vous ont pas trop assommé ^^ Toutefois, ce soir, je vais faire encore plus court et vous faire découvrir plusieurs aspects importants de votre vie, ceux liés à votre ordinateur et aux partages des connaissances. Comment ? En vous recommandant vivement la lecture de cet article écrit par Richard Stallman, fondateur du projet GNU qui donnera naissance aux systèmes GNU/Linux. J’ajouterais à cela ce site qui vous fournit des arguments importants et très intéressants sur le “Pourquoi quitter Windows© et Microsoft© ?” et “Pourquoi passer à des systèmes libres, tel GNU/Linux ?” Merci de votre attention :)

Les jeunes femmes voyant la lumière diminuée dangereusement, rajoutèrent nombre de bûches dans leur feu, pour se rassurer. Paradoxalement, ce grand feu leur interdisait toute observation en-dehors de son cercle protecteur. Aussi, ne purent-elles voir arriver le disciple de Féca un moment plus tard. Celui-ci avait repéré la colonne de fumée qui dépassait du brouillard grâce au contraste de la lune. Les filles furent d’abord inquiètes de cette intrusion, d’autant plus qu’elles étaient constamment sur le “qui-vive” depuis leur entrée dans les marais. Heureusement pour lui, elles se rendirent rapidement compte qu’il était humain, et non un chef crocodaille.

Yeux clos, et bon feu !