13 juil. 2009

Brèves nouvelles et ajout de nouveaux liens

Bonjour ! Je ne fais que passer, malheureusement. Je n’arrive plus à me décider sur le sujet à aborder dans mon futur billet. Toutefois, cette réflexion m’a permis de me souvenir que j’avais une page de liens pour le moins incomplète. Ainsi, je viens de rajouter trois nouvelles adresses de site web qui j’espère vous intéresseront. D’ailleurs, parmi ces sites, vous vous souvenez peut-être de l’April, association promouvant le logiciel libre, et de sa campagne pour atteindre les 5 000 adhérents. Et bien, c’est chose faite depuis un à deux mois maintenant. Je les en félicite et me déciderais peut-être enfin à les rejoindre quand j’aurais vaincu ma timidité maladive… Sur ce, je vous laisse découvrir les nouveaux liens ;-p

Bon été, et bon feu !

Post Scriptum : Je suis sur Twitter depuis maintenant plusieurs mois ^^ à cette adresse http://www.twitter.com/ferora. Donc si vous voulez me suivre, allez-y ! ;-p

09 janv. 2009

Billet tardif, encore...

Bonsoir !

Piuf ! Cette soirée a été assez riche, dans le sens où avec un ami, nous avons débattu de nos visions respectives sur l’industrie informatique. Ce qui d’ailleurs revient assez régulièrement dans nos discussions ces derniers temps XD Enfin, nous nous rejoignons toujours sur certains points, en particulier sur une certaine entreprise à la pomme…

Bon, me faudrait un sujet à développer maintenant, même si j’ai deux heures de retard ^^’

Mes neurones refusant de me donner la solution, je me vois contraindre de vous laisser le bec dans l’eau… Ceci dit, ces pages vous distrairont peut-être assez pour vous faire oublier cette déception, ;-p

Ils avaient inspecté les ruines aux alentours, mais ils n’avaient rien trouvé. Ils n’y avaient pas la moindre trace d’animaux ou des gardiens de ces lieux, Gisgoul était véritablement désert. Loin de les rassurer, ils se demandèrent encore une fois pourquoi les créatures des landes semblaient les éviter. Qui ou quoi avait assez de puissance pour les contraindre toutes ? Ne pouvant répondre à cette question ce soir, ils installèrent leur campement puis se couchèrent tandis que l’un veillait chacun à son tour. Le lendemain matin, un croc-blanc les attendait non-loin de leur feu. Celui-ci ne bougea pas jusqu’à ce que le groupe range ses affaires et s’apprêtent à partir. Il leur fit nettement comprendre qu’ils devaient le suivre.

J’espère que vous ne vous êtes pas arrêtés aux trois premiers liens :p Sinon, oreiller rebondi et bon feu !