Ferora Les aventures d’Eloah et Ferora Eloah
Accès menu
Accès contenu
Flux RSS

Saison 1 : À la taverne de Soin Tan Ranci (Version PDF)

Episode 1 : La première bière Voir (Version PDF)

En un lieu inconnu du commun des mortels, il existe une auberge singulière n’étant accessible qu’à ceux qui savent où elle est. Et, seuls les Compagnons d’Erut-Neva ont cette connaissance. Les Ser’utneva ’Lororiennes ont ainsi naturellement débuté à partir de l’auberge de Soin Tan Ranci.

Tout a commencé par une réunion des anciens Compagnons afin de renforcer les liens d’amitié les unissant. Eloah Sacriange fut la première sur les lieux, puis se fut au tour de Ferora La Feu de venir, et enfin, Unician arriva à son tour. Les autres Compagnons ne purent jamais les rejoindre, le chemin ayant disparu quelques temps après l’arrivée du disciple d’Osamodas. Que s’était-il passé ?

Il leur fallut attendre le retour de leurs amis pour apprendre le fin mot de cette histoire. Vous suivrez ici le premier épisode de leur récit. Celui par lequel tout est mis en place et par lequel tout commence. Accrochez-vous !

Lire l’épisode…

— Hey ! Oh ! Tavernier !
— …
— Tavernier ! appela une nouvelle fois la jeune femme qui venait d’entrer avant de taper sur la table.
— …
— Humpgrblfblf, pas de tavernier… soupira-t-elle en soulevant la trappe derrière le comptoir. Hu ! Hu ! La réserve… Mouhahahaha ! Des fûts pleins de bi… commença-t-elle avant d’être soudain bouche-bée, pleins de vide ! Hum, la nouvelle du retour des compagnons de cœur n’a pas dû être annoncée partout. Je vais aller chercher de quoi remplir ces fûts ! Mon vieil oncle Woger avait de bonnes réserves, de la Pell’faurte, de l’Ayneken… énuméra la jeune femme avant de repartir en courant.

C’est une heure plus tard qu’elle fit son retour, les bagages bien remplis. On sentait aussi qu’elle avait fait le plus vite possible afin de revenir avant que ses amis n’arrivent à leur tour. Heureusement, elle n’était pas sans ressources et avait pu récupérer de l’aide.

« Pfiou, heureusement que j’avais ces dragodindes pour m’aider à transporter tout ce liquide ! souffla la disciple de Sacrieur tandis qu’elle remplissait les fûts. Bon ! Et bien maintenant, je vais me servir une petite bière en attendant que les prochains compagnons arrivent… »

Elle se dirigea ensuite vers une table pour s’y asseoir et commença à attendre.

Par Eloah

Episode 2 : L’attaque, l’embuscade, la surprise ! Voir (Version PDF)

Eloah, Unician et Ferora commencent à comprendre que quelque chose ne va pas. Mais qu’est que ça peut bien être ? Pourquoi les dragodindes s’agitent-elles ? Bien évidemment, parce qu’une attaque se prépare. Mais, par qui ? Pour quoi ? Et comment nos compagnons vont-ils pouvoir s’en sortir alors qu’ils sont dans un univers de poche dont tous les accès sont maintenant fermés.

Vous le découvrirez en lisant cet épisode !

Lire l’épisode…

Ferora, un brin furieuse contre Eloah — après tout, c’était son Ordre, celui des Prêtres, qui était chargé de protéger ce manuscrit, et, elle ne lui faisait pas confiance. Toutefois, elle finit par répondre :

— C’est une magie de ton Dieu que j’ai utilisé pour créer cet endroit.
— Co… Comment ça ? Tu es disciple de Féca, à ce que je peux voir de tes habits, comment as-tu pu utiliser de la magie du Dieu Xélor ?
— C’est un peu compliqué, mais sache toutefois que si ma mère était bien disciple de Féca, mon père était disciple de Xélor. J’ai donc été éduquée dans les deux religions.
— Mais, cela n’explique pas tout. Comme je l’ai dit tout à l’heure, le sang de l’un ou l’autre finit par dominer…
— C’est en partie vrai, oui, confirma-t-elle en se demandant comment expliquer quelque chose en cachant la plupart des informations. Mais, je ne peux t’expliquer plus.

Lean se doutait qu’elle cachait des choses, mais dans l’immédiat, il voulait surtout savoir quelle magie lui avait permis de retrouver sa sœur. Aussi, continua-t-il la discussion sans laisser paraître qu’il se doutait que la jeune femme n’était pas totalement honnête.

Par Ferora

Episode 3 : Trahisons et Interventions Divines Voir (Version PDF)

L’ennemi se dévoile enfin. Cependant, son apparition provoque la disparition du nouvel arrivant à la Taverne de Soin Tan Ranci. Alors, Eloah et Ferora semblent filer vers une mort certaine jusqu’à une intervention inattendue. Quoique, Ferora ne semble pas si surprise que cela puisqu’elle appelle l’une des intervenantes : Mamora. Qu’est-ce que cela signifie ? Et, où est donc passé Unician ?

Lire l’épisode…

Lean un peu secoué, se frottait la tête et réflechissait.

— Alors, on ne serait pas seul… Cependant, je pense que je suis tout de même à l’origine de cette faille, mais quelqu’un a pu me suivre… Quelqu’un d’assez doué même.
— Toi ? Timide comme tu es dans mes souvenirs, tu t’es fait des ennemis grand frère ?
— Et bien, je dois dire que j’ai pas particulièrement d’ennemi, enfin personne qui n’ai déclaré une haine envers moi. Il y a bien ce gars, un disciple de Xélor, ses parents sont tous deux disciples également, une famille assez prétentieuse.
— Que lui as-tu fais à ce garçon ? interrogea Ferora.
— Rien. Il a juste un peu de mal à accepter que moi, enfant d’adorateurs d’Eniripsa et de Sacrieur, je sois aussi bon que lui, voire meilleur dans certains domaines, en magie de Xélor.

Par Eloah

Episode 4 : Dragon et créatures mystiques Voir (Version PDF)

Les compagnons font une étrange rencontre dans ce monde désolé. Cette rencontre va les mener à devoir rester un peu plus longtemps ici afin de régler, une bonne fois pour toute, une querelle qui n’a que trop duré entre des personnages légendaires. Toutefois, cette quête va amener Ferora à en dévoiler plus qu’elle n’en avait le droit. Ce qui ne sera pas sans conséquences. Mais, au moment où la jeune femme se découvre, Unician se montre de plus en plus mystérieux et imprévisible.

Lire l’épisode…

Malheureusement, il était trop tard. La créature n’avait eu cure des épées d’Eloah et les avait rattrapé. Alors, elle se posa entre le portail et eux, leur en bouchant l’accès. Les deux amis durent donc s’arrêter. La créature leur fut alors révélé, il s’agissait d’un dragon. Un dragon qui avait choisit de devenir pour un temps, l’un des gardiens du plan mystique des morts. Il était de la couleur de la terre sur tout son corps, mais sur ce dernier il y avait aussi une marque étrange au niveau de son cœur. Si étrange qu’elle ne pouvait être due au hasard, et bientôt, Ferora la reconnut.

— Bolgrot ?! Dragon Bolgrot ? C’est bien vous ?
— Hein ! Comment ça ? Il est mort il y a des centaines d’années… s’exclama Eloah.
— Certes, oui. Mais les dragons sont maîtres de leur destin quand ils meurent. Ils peuvent tout autant se réincarner dans notre monde à l’aide des dofus qu’ils ont créé, ou choisir d’aider dans les autres plans mystiques…
— Ce que dit ton amie est parfaitement exact, mais je m’étonne qu’elle possède un tel savoir, déclara la voix profonde et caverneuse du dragon.
— Hum… Une disciple de Féca se doit d’être très instruite sur l’Univers.
— Ah ? Vous n’êtes plus de simples bergers ?
— Heu… Si, si, nous sommes toujours bergers la plupart du temps. Mais, il faut bien occuper les longues soirées d’hiver.
— Oui, c’est tout à fait vrai. Je me souviens d’une fois où…

Et ainsi, Ferora et Bolgrot, le dragon, parlèrent un bon moment, tandis qu’Eloah restait stupéfaite d’un tel prodige. Mais bientôt, elle repris ses esprits, et posa une question pleine de bon sens : « Pourquoi nous avoir poursuivi et nous empêcher de traverser le portail ? » Un lourd silence suivit cette phrase. Finalement, rompu par le dragon : « Nul être vivant ne peut venir ici et espérer en repartir. Je suis désolé… »

Par Ferora

Episode 5 : Trois sœurs Voir (Version PDF)

Ça y est ! Les compagnons sont enfin sortis. Cependant, ils ne s’attendaient pas à arriver ici, ni à y rencontrer des connaissances. Comment cela a-t-il pu arriver ? Néanmoins, cela va aider les compagnons à comprendre où ils sont et leur redonner espoir. L’espoir que la famille d’Eloah n’est pas perdue pour toujours, qu’elle peut être retrouvée. Alors, voici les compagnons et leurs nouveaux complices partis dans une quête comme il n’en existe que peu dans toute une vie. Les suivrez-vous ?

Lire l’épisode…

— Vraiment sympathique ce bonhomme Ahiâm, ce doit être plaisant de l’avoir pour Maître !
— Oui, il est très gentil, mais je ne le connais pas beaucoup. Je n’étais que de passage dans ce temple, rappelle-toi.
— C’est vrai… Fero ? Tout va bien ?
— …
— Ahiâm ?
— Oui, tout va bien. Enfin, je disais à Fero qu’il fallait vous trouver d’autres tenues.
— Ah ! Que proposes-tu ?
— Hé bien, je pensais faire un tour dans vos temples respectifs, mais…
— Bon. Commençons par le temple de Sacrieur. Pour Fero, nous allons trouver une alternative. Cette cape que tu portes, ce n’est pas une marque des disciples d’Eniripsa, si ?
— Non, c’est une cape de voyage. Elle me protège du froid et de la pluie. Les déluges sont assez courants ici, aussi improbables que celà puisse paraître.
— Tu pourrais en trouver pour Fero ?
— Moi aussi j’en veux une ! coupa Darinao qui admirait les reflets argentés de la cape bleue d’Ahiâm.
— En fait, il nous en faudrait une chacun, admit Ahiâm.
— Vous avez de quoi payer ? demanda Darinao aux filles.
— J’ai ces pierres à échanger. Ahiâm ce genre de pratique se fait encore ?

Par Eloah

Episode 6 : Orchomène Voir (Version PDF)

Nos compagnons arrivent dans une nouvelle cité à la recherche de nouvelles informations sur leur ennemi. Seulement, la vie n’est pas aussi simple et tout ne va pas se passer comme prévu. Par exemple, ils vont en visiter les prisons, y faire de nouvelles rencontres, parfois simples, parfois mystérieuses, ou encore ombrageuses. Bref, leur séjour à Orchomène ne passera pas inaperçu. Espérons qu’il leur soit aussi bénéfique.

Lire l’épisode…

Les ombres étaient démesurément longues, les troupeaux de bétail étaient conduits dans leurs enclos, les derniers voyageurs se pressaient sur la route. Nous étions au crépuscule, le soleil, de sa même couleur ambrée mille ans plus tard, allait disparaître derrière l’horizon. Ainsi mise en relief, la ville semblait être auréolée d’or et d’argent. Les remparts étaient, quant à eux, rendus si majestueux qu’ils en devenaient écrasants. C’était ce spectacle que les voyageurs de la colline observaient, du haut de leurs étranges montures visiblement fatiguées.

— Et bien, sœurette, je n’aurais jamais pensé mettre moitié moins de temps avec tes montures. Ce sont vraiment de bonnes bêtes, déclara le disciple d’Eniripsa.
— Et encore, tu n’as pas tout vu. Elles sont aussi très utiles en combat.
— Ah, oui ? Mais, je ne sais pas si j’ai hâte de voir cela, vos derniers combats ont l’air d’avoir été très éprouvants, pour le moins.
— Oh ! Ahiâm… Aurais-tu peur ? s’amusa la disciple de Sacrieur.
— Dis, Fero, je peux rester avec toi ? demanda la jeune disciple de Xélor, assise derrière une jeune femme blonde aux vêtements disparâtres.
— Tiens ! La ville t’intimidera-t-elle, Dari ? C’est vrai que je ne m’attendais pas à une ville d’une taille si importante, mais, il n’y a pas de quoi avoir peur. Une ville reste une ville, rassura l’ex-Ryukana, remise de ses émotions.
— Oui, oui. Mais, reste avec moi quand même.
— Comme tu voudras. De toute façon, nous ne nous séparerons pas sans avoir d’abord trouvé un point de ralliement.
— Hé ! Ils commencent à fermer les portes de la ville ! Il faut se dépêcher si nous ne voulons pas passer une autre nuit à la belle étoile, s’exclame soudain Ahiâm.
— Allons-y ! répliqua sa sœur.

Par Ferora

Episode 7 : La forêt enchantée Voir (Version PDF)

Après avoir quitté la ville, nos compagnons se retrouvent avec plus de questions que de réponses. Pour le moment, ils continuent donc à suivre le trajet du voyage initiatique d’Ahîam qui les amènent à traverser une forêt où ils vont rencontrer de nouveaux compagnons, et se confronter à un puissant adversaire. Eloah et Ferora seront au plus mal et devront faire preuves de grandes ressources pour s’en sortir. Heureusement, leurs nouveaux alliés ne les laisseront pas tomber.

Lire l’épisode…

Ferora se retrouva finalement dans les bras de celle qu’elle venait de soigner, inconsciente. Noïga la déposa alors délicatement à l’endroit même où elle reposait deux minutes plus tôt. Se relevant avec ses nouvelles forces, elle n’en restait pas moins dans le brouillard, ses yeux de lionne ronds comme des perles dorées. Tout les protagonistes encore conscients se dévisageaient, essayant chacun de recoller les pièces de leur puzzle personnel. Darinao avait déjà rejoint le chevet de Ferora et attendait de la part des adultes une réaction. Ce fût Ahiâm qui brisa ce moment de flottement commun.

— Elo ? Et bien ! Quelles têtes vous faites tous ! Racontez-moi ! s’impatienta le jeune soigneur.
— Boh… Heu… bafouilla le guerrier qui avait peine à retrouver le fil de l’histoire.
— Je me sens tellement fatiguée… Ma tête… Il faut que je dorme… signala Eloah tout en prenant position pour un somme près de Ferora.
— Mais… Très bien, allonge-toi là. Bek’ ? Bek’ ! insista Ahiâm devant le manque de réactivité de ce dernier. Mais enfin, tu es encore de ce monde ? Allonge-toi aussi ! Je crois que le temps perdu à cette sieste commune permettra finalement de comprendre clairement ce qu’il vous est arrivé ! Non ! Ne discute pas !
— Mais je…
— Chut ! Tais-toi ! Tu vas te reposer comme tout le monde !
— Mais !
— Bek’, ne m’oblige pas à utiliser des « mots » plus persuasifs… menti Ahiâm en insistant volontairement sur ce terme au sens particulier pour les adorateurs de la Déesse-fée. Ahiâm ne disposait pas d’un tel pouvoir, mais ce fut une astuce suffisante pour semer le trouble dans l’esprit déjà embrumé du iop.
— Bien, Ahiâm.
— Sage décision, grinça le frère d’Eloah. Darinao ?

Par Eloah

Episode 8 : Le temple d’Eniripsa Voir (Version PDF)

Eloah est soudain au plus mal. Il faut d’urgence la soigner mais Ahîam en est incapable. Que se passe-t-il ? Heureusement, ils arrivent bientôt dans un temple très important d’Eniripsa. Et, peut-être même plus important qu’il n’y parait au premier abord. Quelle est donc cette énergie qu’a senti Ferora sous le temple ? Nos compagnons vont-ils enfin avoir toutes les pièces du puzzle ?

Lire l’épisode…

Pendant ce temps, Ferora parcourait les couloirs en cherchant des indices d’un passage oublié voire secret vers la bibliothèque perdue. Et puis, elle finit par se dire que depuis le temps et le nombre de générations de jeunes disciples d’Eniripsa qui avait sans doute eu cette idée bien avant elle, elle avait peu de chance de les battre sur leur propre terrain. Aussi, décida-t-elle de passer à la vitesse supérieure. La ryukana fit appel à ses perceptions magiques et commença à sonder l’édifice étage par étage à partir du plus haut.

Elle pu ainsi sentir la vie qui animait le temple dans l’aile réservée aux étudiants, la maladie dans celle des patients, la colère d’un chacha qui se voyait refuser l’accès à la cage des sousouris, mais de salles abandonnées depuis des centaines d’années non point. Par contre, elle détecta une curieuse énergie en provenance du sous-sol. Ce qui était d’autant plus curieux que cela semblait trouver sa source d’assez profondément, alors que le Dr. Casel leur avait assuré qu’il n’y avait que deux niveaux sous le sol. Ceux-ci étaient d’ailleurs réservés à la conservation de la nourriture et des médicaments. Cela méritait donc une inspection plus minutieuse. Seulement, l’énergie était enfouie si profondément que Ferora n’en captait pas suffisamment pour l’analyser. Il fallait donc se rendre sur place.

Par Ferora

Remonter

Nous contacter | Signaler un bogue | Plan | Règles | Accessibilité | En savoir plus | Flux RSS des brèves | Fero’blog | Portail - ferora.fr
1 visiteur, ces cinq dernières minutes

Le monde dans lequel évolue les personnages n’est pas de notre création, seules leurs aventures propres le sont.
© Ferora La Feu, © Eloah Sacriange, © Unician  et © Gyloise ; © Dofus, © Wakfu, © Ankama
Icônes de Crystal Clear par Everaldo Coelho, sous LGPL

Temps de chargement de la page : 0,01396608 secondes
Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide ! [Valid RSS]