Ferora Les aventures d’Eloah et Ferora Eloah
Accès menu
Accès contenu
Flux RSS
< La création de l’Horizon Chapitre deux : Rencontres et amitiés >

Prologue ~ Autobiographie de Ferora

De Ferora, publiée le lundi 24 descendre 637 à 00:00:00

Bonjour ! Je me nomme Ferora, et je suis là pour vous retranscrire le récit de la vie de mon aïeule, Ferora. Oui, oui. Ma mère m’a donné son nom. Pourquoi ? Parce qu’elle avait toujours voulu porter ce nom, et qu’elle disait à qui voulait l’entendre qu’elle appellerai sa première fille ainsi. Ce nom est d’ailleurs, je le pense, à l’origine de mon tempérament d’aventurière, d’exploratrice, de tête brûlée aussi. Nombre de mes amis peuvent témoigner de ce dernier, au vu du nombre de fois où ils ont dû me supporter. Qui plus est, le plus amusant dans l’histoire est la généalogie de mes amis. Certains sont des descendants des amis de mon aïeule, deux sont même les frères de la meilleure amie de mon aïeule qui ont atterris à notre époque après un accident de jeunesse — je vous raconterais leur histoire plus tard dans ce livre —, d’autres encore avaient été plus ou moins en contact avec nos familles à différentes périodes de l’Histoire. Dingue, non ?

Enfin, je ne suis pas là pour vous raconter ma vie, pas encore, mais celle de mon aïeule. Toutefois, je dois tout de même vous relater comment j’ai pu accéder à ces informations. Bah oui ! Mille ans me sépare d’elle, alors comment pourrais-je retracer toute sa vie pour vous ? Et bien, la réponse est assez simple en fait. Lorsque j’étais encore très jeune, chez mes parents donc, j’ai été amené à ranger le grenier. C’est lors de cette fouille — oui une fouille, parce que c’était un tel capharnaüm dans notre grenier familiale — que je suis tombée sur une vieille caisse en bois d’Abraknyde Sombre. Intriguée, car c’était la seule caisse de ce genre, je l’ai ouverte et un nuage de poussière a envahit toute la pièce ! Après éternuements, je sortis le temps de laisser la poussière retombée. Quand je remontais, je découvris à l’intérieur de nombreux livres, mais également une immense quantité de notes écrites. Naturellement, tout était écrit en ancien langage, mais nous apprenons tous à le lire, nombre de livres datant de l’ancien temps. Ainsi, je vis que les livres ne comptaient que de vieilles légendes inintéressantes, ou des histoires abracadabrantes sur deux cités rivales, ou même sur des inventaires illimités. Toutefois, les notes se révélèrent une véritable mine d’or pour moi ! Il ne s’agissait, rien de moins, que de la biographie de mon aïeule, écrite par elle-même à la toute fin de sa vie ! Cette découverte a été un tournant dans ma vie, mais je vous en reparlerai plus tard.

Maintenant, je vais plutôt vous retranscrire en langue moderne cette autobiographie. Mais, dans ce passage d’une langue à une autre, je dois vous prévenir que je n’ai pas changé de personne, j’ai gardé son « je ». En effet, j’ai trouvé cela plus pertinent car elle décrit assez souvent ses sentiments, ses émotions, ses états d’esprit. N’est-ce pas excitant de connaître la vision la plus intime d’une personne de l’ancien temps ? Connaître son point de vue, ses convictions, ses aventures, et cetera… Hum ! Une dernière chose, apparemment elle comptait faire un livre de toutes ses notes. Mais, pour une raison que j’ignore, je n’en ai pas trouvé trace. Peut-être n’a-t-il jamais existé, ou a-t-il disparu, peut-être sera-t-il retrouvé dans quelques années, ou quelques siècles, je ne le saurai peut-être jamais… En tout cas, vous avez le mien entre vos mains, et là, je souris ! Allez zou, que commence l’histoire de mon aïeule.


Commentaires :

Aucun commentaire, soyez le premier !
Ajouter un commentaire






* : Champs obligatoires

Nous contacter | Signaler un bogue | Plan | Règles | Accessibilité | En savoir plus | Flux RSS des brèves | Fero’blog | Portail - ferora.fr
1 visiteur, ces cinq dernières minutes

Le monde dans lequel évolue les personnages n’est pas de notre création, seules leurs aventures propres le sont.
© Ferora La Feu, © Eloah Sacriange, © Unician  et © Gyloise ; © Dofus, © Wakfu, © Ankama
Icônes de Crystal Clear par Everaldo Coelho, sous LGPL

Temps de chargement de la page : 0,00531816 secondes
Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide ! [Valid RSS]