Ferora Les aventures d’Eloah et Ferora Eloah
Accès menu
Accès contenu
Flux RSS
Page : 1 2 3 4 5 6 7 8

« Ah ! C’est malin ! La viande est complètement trempée maintenant. Je ne sais pas si je vais réussir à la récupérer… Mais, changeons de vêtements déjà… »

Ferora, énervée de l’insouciance de son ami, sortit une jupe et un débardeur propres de sa sacoche et se dirigea vers la cuisine. Avant de fermer la porte, elle se retourna pour mettre en garde le disciple d’Osamodas : « Et surtout, que je ne te vois pas dans la pièce ou par le trou de la serrure ! »


Par Ferora

Vexé du manque d’humour de sa camarade, le disciple d’Osamodas entama une chanson dont il avait le secret :

« Aller -hips, encore un p’tit verre,
Pas d’eau pardi ! Mais de la bière !
De la bière d’ici et pas d’ailleurs !
Celle qui réchauffe mon cœur !
Serveuse, mes amis sont assoiffés !
Un bon tonneau, c’est ma tournée !

Compagnons de voyage ou compagnons de bar,
Nous resterons ici très tard.
Chantons, dansons, rions, buvons ensemble !
… »

« Hum, je vais m’en retourner ! se dit-il à lui-même. Et oui ! Hi ! Hi ! Comme je l’ai dit, ce n’est qu’une marionnette, qu’une partie de moi. En fait, je suis partout, et nulle part à la fois… Dans le temps et l’espace. »


Par Unician

Ce sont sur ces entre-faits que la disciple de Sacrieur fit son retour. Elle aussi chantait une chanson de taverne, inspirée par celle d’Unician qu’elle entendit lors de son retour.

« C’est à boire, à boire, à boire… C’est à boire qu’il nous faut ! Oh ! Oh ! »

Elle se mit même à danser avant de s’apercevoir qu’elle était seule dans la pièce. Alors, trouvant que cela manquait d’ambiance, elle se concentra pour essayer de retrouver une incantation précise. Si bien que cinq minutes plus tard, elle annonça le succès de sa recherche et se lança dans l’invocation de multiples épées dansantes. Soudain, un bruit caractéristique se fit entendre – Tszzzziouf – et quatre épées dansantes apparurent et se mirent à danser autour de la jeune femme.


Par Eloah

Ferora ressortit de la cuisine à ce moment là et découvrit le spectacle des épées dansantes de son amie. Elle en fut ravie.

« Ah ! Je vois que tu les maîtrises complètement, maintenant. C’est cool ! Et tu peux leur faire faire quoi d’autre ? J’ai bien envie d’invoquer un chaferfu, mais j’hésite… Ah ! Tiens ! En parlant d’invocation, me faut des cawottes ! »

Mêlant la parole aux actes, elle invoqua une cawotte de l’île Wabbit et se servit immédiatement.


Par Ferora

« Hi ! Hi ! En réalité, elles n’ont jamais voulu me faire du mal. Mais, mon père n’avait eu le temps de m’apprendre que l’invocation pure. J’ai fini par apprendre à les contrôler grâce à la pratique ! D’ailleurs, je m’excuse encore du mal qu’elles ont pu vous faire. En fait, ces épées sont le résultat d’un ancien disciple de Sacrieur qui aimait très fortement la fête… À partir de l’invocation d’épées volantes, dont le but unique est de foncer transpercer l’ennemi, il avait détourné leur objectif et s’amusait à danser avec elles. Mais, à sa mort, seule l’incantation modifiée est restée dans les mémoires des disciples de Sacrieur. Au départ, ils n’en avaient d’ailleurs pas saisi l’utilité. Sans contrôle, ces épées tapaient partout, en dansant. Le résultat du curieux mélange de l’âme des épées volantes et des épées dansantes crées par ce disciple de la fête. Toutefois, certains ont alors eu l’idée de les combiner aux châtiments… C’est ce qui a fait que cette incantation a perduré dans le temps, on lui avait finalement trouvé une utilité. »

Elle se rendit alors compte qu’elle était partie dans un monologue qui n’intéressait peut-être pas ses deux compagnons. Ce qui ne l’empêcha pas de poser une dernière question : « Et comment, moi, je contrôle ces épées me demanderiez-vous ? »


Par Eloah

« Hum… Intéressante ton histoire. Cela me rappele l’histoire du sort bulle… Il a été élaboré par une disciple de Féca éprise de bain. Elle trouvait qu’il n’y avait jamais assez de bulles dedans. Et puis, un jour, se retrouvant seule face à un monstre très résistant au feu, elle cafouilla et lança son sort de « bain ». Le monstre fut si effrayé qu’il s’enfuit sans demander son reste ! Hum… Sinon, je suppose que tu les contrôles à la manière des disciples d’Osamodas, non ? »


Par Ferora
Page : 1 2 3 4 5 6 7 8

Commentaires sur l’épisode :

Aucun commentaire, soyez le premier !
Ajouter un commentaire






* : Champs obligatoires

Nous contacter | Signaler un bogue | Plan | Règles | Accessibilité | En savoir plus | Flux RSS des brèves | Fero’blog | Portail - ferora.fr
2 visiteurs, ces cinq dernières minutes

Le monde dans lequel évolue les personnages n’est pas de notre création, seules leurs aventures propres le sont.
© Ferora La Feu, © Eloah Sacriange, © Unician  et © Gyloise ; © Dofus, © Wakfu, © Ankama
Icônes de Crystal Clear par Everaldo Coelho, sous LGPL

Temps de chargement de la page : 0,02257586 secondes
Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide ! [Valid RSS]