Ferora Les aventures d’Eloah et Ferora Eloah
Accès menu
Accès contenu
Flux RSS
Page : 1 2 3 4 5

Ferora et Darinao réfléchissait toujours à la signification du message de Lasat lorsqu’Eloah et Shadan arrivèrent au marché. Ils allaient se diriger vers la boutique de Jamal quand la disciple de Sacrieur remarqua trois dragodindes dans la zone des cartographes. En les observant davantage, elle reconnut les siennes et compris que ses amies devaient être à proximité. Elle fit part de sa découverte à Shadan et tout deux partirent retrouver la jeune fille et sa compagne. Ces dernières ne semblèrent pas remarquer leur approche, aussi Eloah voulut-elle faire une farce à la jeune femme mais celle-ci se retourna brusquement au moment où elle était juste derrière elle.

— Salut, Elo ! l’accueillit son amie l’ex-Ryukana.
— Puff… Je m’étais toujours demandée comment tu faisais, jusqu’à l’autre jour. Mais, dis-moi, tu n’es censée ne plus en être capable ? répondit la disciple de Sacrieur.
— Maintenant que tu le dis…
— Ouai, et puis, Fero, comment tu as pu briser le sceau des Ryukane aussi ? intervint Darinao.
— Heu…
— Sceau des Ryukane, qu’est-ce que c’est que cette histoire ? interrogea surprise Eloah.
— Apparemment, pas une courte, soupira la jeune femme blonde.
— Hum ! Hum !
— Ah ! Oui ! Fero. Dari. Voici Shadan, instructeur au temple de Sacrieur d’Orchomène, présenta Eloah. Shadan. Voici Ferora, ma meilleure amie et disciple de Féca, et Darinao, une jeune disciple de Xélor qui nous accompagne.
— Bien le bonjour, mesdemoiselles, salua son compagnon, ravi de vous rencontrer.
— Bonjour, Shadan, et merci de nous aider, répondit Ferora.
— Salut ! se contenta la jeune fille.
— Alors, vous avez réussi ? questionna Fero les présentations terminées.

— Ça a été facile de rentrer, d’autant plus qu’il n’y avait personne pour surveiller la maison ou même à l’intérieur. Par contre, même en fouillant toutes les pièces, nous n’avons rien trouvé d’intéressant. Mis-à-part, cette statue d’Ogrest… expliqua son amie.
— D’Ogrest ! s’exclamèrent en chœur Dari et Fero.
— Ouep, une statue de récompense en plus, rajouta Shadan.
— Bah ça ! Oh ! Ça expliquerait peut-être le message de Latas… rapporta l’ex-Ryukana.
— Quel message ? demanda Eloah.
— Celui-là, répondit son amie en lui tendant le parchemin.
— Ho ! Hé ! Qu’est-ce que vous faîtes là ? Nous devions nous retrouver à ma boutique, les héla soudain Jamal. Garakhim vous cherche partout, il veut vous jeter hors de la ville le plus vite possible.
— Mais ?! Nous avions jusqu’au crépuscule ! protesta Ferora.
— Il faut croire qu’il en a eu marre d’attendre, ça lui ressemble bien d’ailleurs. Tenez ! Je vous ai empaqueté ce que je voulais vous donner à la boutique. Il faut que vous partiez, maintenant ! Quand vous retrouverez Ahiâm, il comprendra ce qu’il doit faire de ceci.
— Euh… Bien… bredouilla Eloah, surprise de la précipitation vu vieil homme.
— Allez ! S’il vous attrape, il va vouloir se venger de l’humiliation qu’il a eu devant le gouverneur par votre faute.
— Mais…
— Pas le temps de tergiverser ! Montez sur vos montures et passez par la porte Sud, c’est la moins fréquentée à cette heure, ordonna Jamal assez vivement.
— Bon, bon. Ne nous fâchons pas. Alors, adieu Shadan, et encore merci pour tout ! fit Eloah en se tournant vers son compagnon avant de rejoindre sa monture.

L’autre jeune femme et la jeune fille firent également leurs adieux au disciple de Sacrieur et rejoignirent la monture de la première. Ferora monta la première après avoir soigneusement rangé le message de Latas dans une de ses sacoches. Puis, elle prit la main de Darinao pour l’aider à se placer derrière elle. Eloah ayant pris la bride de la dernière monture, Ferora pris la tête du groupe. Elles dirent « Adieu » au parrain d’Ahiâm et le remercièrent pour son aide, puis elles quittèrent le marché sous les signes de la main de leurs nouveaux amis. Inquiétée par la hâte de Jamal, Ferora dirigea le groupe à vive allure vers la sortie d’Orchomène.

Au moment où elles allaient l’atteindre, Garakhim apparut d’une rue adjacente à la leur. Pas si bête, il ne tenta pas de les arrêter. Seulement, il leur cria de toutes ses forces : « Et que je vous revois plus jamais dans cette ville ! » C’est sur ces dernières paroles qu’Eloah, Ferora et Darinao franchirent la porte Sud d’Orchomène et s’élancèrent vers la forêt toute proche.


Commentaires Par Ferora
Page : 1 2 3 4 5

Commentaires sur l’épisode :

Aucun commentaire, soyez le premier !
Ajouter un commentaire






* : Champs obligatoires

Nous contacter | Signaler un bogue | Plan | Règles | Accessibilité | En savoir plus | Flux RSS des brèves | Fero’blog | Portail - ferora.fr
1 visiteur, ces cinq dernières minutes

Le monde dans lequel évolue les personnages n’est pas de notre création, seules leurs aventures propres le sont.
© Ferora La Feu, © Eloah Sacriange, © Unician  et © Gyloise ; © Dofus, © Wakfu, © Ankama
Icônes de Crystal Clear par Everaldo Coelho, sous LGPL

Temps de chargement de la page : 0,01796603 secondes
Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide ! [Valid RSS]